La novlangue épisode 3/3 : Ils nous ont volé nos mots

Si vous aimez
Article intéressant ?
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Un petit tour non exhaustif de la novlangue et langue de bois dans notre société.

 

Catégorie 1 : les euphémismes.

  • « Fléxibilisation » / Fléxibilité ont remplacé « Précarisation » / Précarité.
  • « Plan social » et « Plan de sauvegarde de l’emploi » ont remplacé « Plan de licenciement ».
  • « Personne défavorisée » et « personne fragilisée » ont remplacé « personne pauvre » ou « personne exploitée ».

    Exemple :
    Nicolas Sarkozy sur France Info le 26 mars 2012 déclare : «les chiffres de ce soir manifesteront une amélioration de la situation avec une baisse tendancielle de l’augmentation du nombre de chômeurs. Cette augmentation sera assez modérée ».
Alors, à votre avis, comment évolue le nombre de chômeur-euses ?
Réponse : il continue d’augmenter. Il ne ment pas, il euphémise.
Que provoquent les euphémismes ?
Ils servent à renommer une réalité trop dure en l’adoucissant, ils permettent ainsi d’enlever une part de la charge négative d’un mot. Le problème étant que les nouveaux mots finissent quand même par désigner la réalité, qui elle, ne s’adoucit pas. Il faut donc régulièrement en inventer de nouveaux.

Catégorie 2 : les pléonasmes

  • Démocratie participative … pour laisser penser que l’on est toujours en démocratie lorsque l’on ne peut pas participer au prise de décision ?
  • Citoyenneté active … existe t il une citoyenneté passive ?
  • Le lien social …

 

Catégorie 3 : les oxymores

  • Développement durable … dans un monde fini, il va falloir choisir entre le développement et le durable.
  •  Commerce équitable … le commerce est l’art de négocier,comment le rendre équitable ?
  •  Discrimination positive … donc validation d’un mécanisme de domination.
  •  Egalité des chances … surtout il ne faut pas viser l’égalité que l’on renomme « égalitarisme », mais seulement une égalité des chances, et après le mérite des uns et des autres sera le trie et rendra légitime les inégalité car chacun aura mérité ce qui lui arrive.
  • Entreprise citoyenne … une entreprise vise le profit et ne peut avoir de statut de citoyen, à fortiori lorsque qu’elle n’est pas géré de manière démocratique.
  • « Flexi-sécurité » …pour à la fois permettre au patron de licencier facilement mais tout en sécurisant la situation de l’employé ???
  •  Capitalisme moral … le capitalisme est une idéologie justement basée sur le profit.
  • Croissance négative … ça se passe de commentaires.
  • Les frappes chirurgicales … comment être contre des bombardements qui soignent les populations ?

 

… Et tant d’autres catégories !

La réappropriation du langage et des mots sont un enjeux majeur car sans mot critique, pas de pensée critique.
La confiscation du langage est une stratégie très efficace pour empêcher que naissent les contestations, que les gens s’indignent des injustices et des inégalités.

Pour approfondir le sujet et réfléchir collectivement vous pouvez lire et/ou télécharger le guide suivant :
Livret d’animation de désintoxication de la langue de bois (dont sont tirées les exemple au dessus)
http://ensemblepouragir.fr/wp-content/uploads/2017/09/livret-desintox-de-la-langue-de-bois_scop-le-pave.pdf

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *